L’adage dit qu’en épousant son conjoint, on épouse aussi sa famille. Étant donné que la famille d’origine occupe une place prépondérante pour chaque conjoint, il convient d’harmoniser la relation avec la belle-famille. Trouvez le juste équilibre entre votre vie de famille en suivant ces quelques conseils.

Des contacts limités

Votre belle-famille vous a confié leur enfant pour que vous en preniez soin. Cette relation de confiance doit perdurer quoiqu’il arrive. Pour ce faire, limitez les contacts avec vos beaux-parents. Dans certains pays comme au Congo par exemple, cette distance a été instaurée comme une coutume locale étant donné que le fait de servir un beau-fils à chaque visite représente une grosse dépense pour la belle-famille. D’autant plus que des liens peuvent se tisser rapidement entre les beaux-frères et les belles-sœurs en cas de visites fréquentes. Ce qui peut ne pas être bénéfique pour le couple. Mais également, ces liens peuvent se détériorer plus rapidement si le contact est trop fréquent.

Des petites attentions pour entretenir la relation avec les beaux-parents

Pour toucher vos beaux-parents, offrez-leur un petit présent qui leur rappelle à quel point ils comptent pour vous et votre conjoint. La valeur de votre cadeau n’a pas d’importance. L’essentiel est que vous l’offrez avec le cœur. Si vous n’avez pas beaucoup d’idées de cadeaux adaptées à la situation, demandez à votre conjoint leurs préférences ou les choses qui leur tiennent à cœur. Cela peut être une chemise ou un pull ou encore des bibelots de décoration ou juste un bouquet de fleurs et du vin. Les possibilités sont nombreuses.

Une aide durant les moments durs

Bien qu’indépendants, vos beaux-parents peuvent avoir besoin de votre aide lorsqu’ils rencontrent des problèmes d’argent ou de santé. Vos conseils et votre appui reflètent votre intérêt pour eux et pour votre conjoint. Si vous n’avez pas les moyens de régler la totalité de la facture de soins de vos beaux-parents, votre simple participation suffit amplement avec celle de vos beaux-frères et belles-sœurs bien sûr. En soutenant vos beaux-parents pendant les durs moments, vous gagnerez en estime aussi bien à leurs yeux qu’aux yeux de votre conjoint et de toute votre belle-famille.

Catégories : Vie de famille

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *