Dans une famille, deux équipes se forment. D’un côté il y a le papa et sa petite princesse, de l’autre côté la maman est son super héros. D’autres équipes peuvent différer, mais ici on parle de généralité. Un père est plus proche de sa fille parce qu’il est guidé par cet instinct de protection. La mère est plus proche de son fils, car elle est la plus grande supportrice de ce petit homme qui a conquis son cœur une deuxième fois.

Difficultés de relation père-fils

La relation entre un père et son fils est habituellement tendue. La raison de cette tension est que les petits garçons sont souvent têtus. Maman laisse souvent couler et met vite fin à la discussion, alors que papa s’occupe de le remettre à sa place pour imposer son autorité. Les pères aussi ont tendance à trop surestimer leurs fils. Un surestime qui va leur causer souvent des déceptions. Aussi un père est souvent plus dur avec son fils qu’avec sa fille.
En grandissant, le jeune homme va commencer à penser qu’on lui accorde moins d’attention. Car arrivé à un certain âge, la mère et la fille développent une sorte de complicité féminine. De son côté, la protection du père envers sa fille augmente, du coup il va essayer de se rapprocher encore plus de sa fille.

Ce qu’un père doit apprendre à son fils

Un père est une référence pour son fils. Aucun père n’est parfait, mais il est dans l’obligation de montrer le meilleur de lui-même pour son fils, sans pour autant lui cacher les erreurs de son passé. Au contraire, il devrait en parler afin que la même histoire ne se répète pas. Les mères montrent et apprennent à leurs enfants la beauté de ce monde dans lequel on vit, à contrario, le père leur apprend à quel point la vie est dure et à quel point le monde est cruel. Mais surtout le père va édifier son fils à être un homme de valeur, car à l’avenir il sera le pilier de toute une famille à son tour.

Catégories : Vie de famille

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *