Il n’y a rien de plus réconfortant que de se retrouver en famille. C’est un moment vraiment sacré à ne pas laisser de côté. Se déclinant en de multiples possibilités, ces rituels familiaux tiennent une place particulière dans la vie familiale.

De l’importance des rituels familiaux

Le fait de partager des moments en famille offre de nombreux bienfaits pour les parents comme pour les enfants. Avant tout, c’est une occasion pour partager un bonheur ambiant. Le fait de côtoyer les membres de la famille permet de tisser des liens affectifs. C’est aussi un ingrédient indispensable pour le bon fonctionnement de la vie familiale. De plus, cela permet également de booster un bien-être personnel notamment chez l’enfant. C’est aussi pour lui un bon moyen pour fonder de bonnes bases en relation humaine. Sinon, les rituels familiaux induisent également un développement intellectuel important. En effet, durant ces moments de convivialité, le partage est aussi au rendez-vous. En dernier lieu, les rituels familiaux favorisent le développement psychologique chez l’enfant. Ces souvenirs impérissables, il cherchera à les recréer dans sa vie future.

Différentes possibilités

Lorsqu’il est question de rituel familial, les possibilités sont infinies dont voici les plus courantes :
– Le rituel du repas : le repas ne se résume pas en un moment où l’on mange uniquement. C’est l’occasion pour la famille de partager, d’échanger et de développer une complicité. Chaque famille élabore ce rituel suivant leur rythme. Peu importe la fréquence dans la journée, dans la semaine ou dans le mois, du moment qu’il y a une certaine régularité ;
– Le rituel du coucher : c’est l’occasion idéale pour les parents de calmer, de sécuriser, de réconforter et de combler d’amour son enfant par un câlin, une histoire, une prière ou une chanson ;
– Le rituel de la toilette : c’est un moment d’échange de tendresse et de rigolade. Il est propice aux mots doux et aux massages relaxants ;
– Le rituel du rangement permet d’inculquer chez les enfants une routine de travail. En effet, dès leur plus jeune âge, les enfants doivent apprendre à ranger ;
– Le rituel de la sortie : sa durée varie selon la disponibilité de la famille. Mais, que ce soit le temps d’un après-midi ou d’une semaine, elle veille est indispensable. Les ballades dans la rue de maman et de bébé dans sa poussette constituent déjà pour un rituel de la sortie.

Catégories : En famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *