Les mensonges font partie du processus du développement d’un enfant. Une fois qu’il arrive à parler, il emploie les mots pour modeler la réalité selon ses envies. Avant 7 ans, l’enfant a tendance à rejoindre ses rêves à la réalité. Pour les tous petits, la vérité consiste à dire les choses. Pourquoi les mensonges ?

L’enfant a trop d’imagination

Les mensonges peuvent être une invention artistique. L’enfant affabule en inventant une histoire. À l’âge de 7 ans, l’enfant commence à s’immerger dans le monde fantastique des dragons, des princes et des princesses, que la petite souris, tout comme le père Noël existe. L’enfant est dans l’imaginaire et le fait d’inventer est essentiel à son développement, cela l’aide à se construire. Dans ce cas, imaginez une histoire avec lui et peut-être lui proposer d’en faire un livre.

L’enfant veut être remarqué

Pour attirer l’attention, l’enfance a tendance à inventer des histoires invraisemblables (son père travaille avec une célébrité, il a déjà combattu les méchants…). Ces petits mensonges ne doivent pas être traduits comme une trahison de sa part. Cependant, il faut le faire comprendre qu’il n’y a pas de mal à dire la vérité. Ne soyez pas complice de ses mensonges et établissez une frontière entre le réel et l’imaginaire. Vous devez également l’aider à avoir une confiance en lui.

L’enfant a peur d’être puni

Les petits enfants ne sont pas toujours conscients qu’ils mentent. Ce sont les adultes qui lui inculquent le mensonge en les menaçant d’une sanction à chaque fois qu’il fait une bêtise. Même s’il en est le seul responsable de la situation, il aura toujours tendance « ce n’est pas moi ». Avant de le punir, donnez-lui l’opportunité de s’expliquer et d’avouer ce qu’il a fait sans énerver. S’il reconnait sa faute, félicitez-le de l’effort qu’il a fait. Apprenez-le à être honnête en essayant de le mettre en confiance. Évitez à tout de punir le mensonge une fois qu’il a admis avoir fait la bêtise en question.

Faut-il s’inquiéter ?

Les petits mensonges sont en général sans gravité. Cependant, mentir pourrait devenir pour certains enfants, un code de vie. Dans ce cas, le mensonge est devenu pathologique. C’est là que vous devez vous inquiéter, car il s’agit peut-être d’une manière de cacher un véritable problème. Pour l’aider, vous devez lui faire comprendre les limites entre ses désirs et la réalité. Si la situation perdure, contactez un professionnel. Vous devez plus vous inquiéter si l’enfant ne ment jamais, car dans ce cas, il n’arrive pas à grandir, à être indépendant de ses parents. Il ne sait pas encore qui il est. Un enfant ment pour faire comprendre à ses parents qu’il est une personne à part entière et qu’il y a un monde où les parents ne sont pas invités à entrer. Dire des mensonges fait partie de son processus de développement. Il a conscience qu’il peut avoir ses idées et ses pensées.

Catégories : Vie de famille

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *